Communauté de la Ferme Hercana_2020 Projet remontage yourte

À propos

Pour 2020, dans le projet de création de la ferme Hercana, la 1ere étape est de pouvoir remonter la yourte.

 

Appel à créer la Communauté de la ferme d’Hercana

Hercana est le 1er nom connu d’Erquennes en 1018. 

Peut-être du celtique « Hercana », qui fut une déesse de la terre. A moins que ce ne soit le “pays des arcs” (selon Hocq). Ou le village près de l’arche (Carnoy) d’un pont romain sur le ruisseau Favart.

voir infos : http://www.valleedelahaine.be/wp/erquennes/ 

Situation géographique de la ferme

En Belgique, dans le Hainaut et plus précisément à Erquennes, petit village de la Commune des Honnelles.

Brève présentation

La ferme est située sur un plateau. C’est un environnement agricole très “agro-industriel”. Les paysages sont fort de type “monocultures”, les haies ont quasiment disparu, peu de diversité paysagère.

La ferme n’est actuellement plus en activité et les terres sont en fermage.

Une personne de la famille, en situation de handicap léger, y habite toujours et le projet est né par la volonté de lui permettre de rester chez lui.

Une idée émerge que nous puissions être créateurs.trices de notre mode de vie proche de notre humanité, de ce qui nous entoure, d’être aussi résilient.e.s face aux défis écologiques et sociopolitiques qui arrivent à grands pas.

Nous savons qu’il va y avoir des bouleversements majeurs de notre mode de vie (politiques, écologiques, sociaux, …). Mais comment réagir adéquatement sans faire les autruches ? Comment proposer des possibilités enthousiasmantes de nous adapter et donc comment être résilient.e.s

La résilience comprend plusieurs facettes. Elle s’adresse à la fois aux individu.e.s, aux collectivités et aux élu.e.s locales/aux qui sont en première ligne pour maintenir les fondamentaux de notre société : santé, alimentation, transport, gestion des ressources vitales, énergie, habitat.

Il est également important de nous inscrire dans divers réseaux d’entre-aide, de savoirs collectifs et de formations.

Par exemple, il nous semblerait important d’être dans des réseaux : Réseaux en transition, Terre en vue, Le MAP, Les Brigades d’Actions Paysannes, Les GASAP, Pro vélo, ...

Notre volonté : 

Créer un projet de Communauté intentionnelle

Une communauté intentionnelle est une expression, surtout utilisée au Québec, pour désigner un ensemble de personnes d'origines diverses ayant choisi de vivre ensemble en un lieu donné et sous une forme organisationnelle et architecturale définie. C'est l'intention qui distingue la communauté d'une autre.

Le but est donc de créer un projet qui nous réunisse, nous mette plus en lien, qui nous réapprenne à vivre tout simplement ensemble par la redécouverte de gestes ancestraux à la lumière des connaissances modernes permaculturelles et agroécologiques. Ces savoirs, qui connaissaient les cycles complets des saisons, nous rouvrent les yeux sur le fait que tout est lié, qu’il est indispensable d’avoir une vision systémique des choses et qu’une action a un impact sur toute la chaîne de la vie.

Il nous faut donc réapprendre les idées, les paroles et les gestes justes qui préservent, qui sauvent, qui luttent, qui régénèrent et qui enchantent.

Tout cela ne peut se faire qu’en étant enraciné.e à un lieu, en connaissant ou en ré-apprenant à se connaître dans une localité. Il est donc indispensable de redonner un souffle à l’importance d’une communauté de vie locale proche comme un village ou une commune.

Nous voulons donc favoriser, par une communauté ouverte à la vie locale, du lien social proche, un savoir-faire paysan et d’artisan.e.s.

Cela serait donc un lieu de créations des possibles : aide pour une personne en situation de handicap mental léger, d'habitats légers, de maraîchage, boulangerie, chèvrerie, estaminet, marché bio et local, Eco-centre, centre pédagogique, Eco-tourisme, Woofing, ...

Exemple d’outil de base : Le guide essentiel de la transition

Voir p 44 : créer un groupe initiateur

“ceux qui survivent le mieux aux conditions difficiles ne sont pas forcément les plus forts, mais ceux qui s’entraident le plus”

Intéressé.e par le projet ? Tu désires en savoir plus ?

  • Renvoie un mail à max.nisol@gmail.com
  • Tu recevras une invitation à une prochaine réunion de présentation prochainement
Personne(s) de contact
Max Nisol
Date de création
il y a 10 mois
Type de groupe
Ce groupe est privé. Les utilisateurs doivent candidater pour y participer
Statistiques et mots-clés
15 2 5