Anciens de Catteau, promotion 1984 et voisines

À propos Discussions Agenda Fichiers Participants Rejoindre

Retrouvailles en ligne

Démarré par Nicolas Pettiaux dans Anciens de Catteau, promotion 1984 et voisines il y a 3 mois

Bonjour chers anciens amis,

Le covid chahute la vie et les vies. Pour moi, c'est aussi l'occasion de vouloir retrouver ceux avec lesquels j'ai partagé de belles années de jeunesse il y a maintenant pas mal de temps. De 1984 à aujourd'hui, cela fait quand même 36 ans. Il peut s'en passer des choses en 36 ans. Et pourtant, les jeunes de 18 ans que nous étions en 1984, sont encore jeunes dans le corps si la vie leur a prêté chance.

Chantal Bourdeaud'hui m'a récemment écrit que nous avons perdu beaucoup de profs : Doutreligne, Delplancke, Vanderivière, Cambier, Vaneyck, Huvelle, Miserque, Linssen, Morel (le préfet), Cordier, Taelman, Couvreur... 

J'ai revu récemment Pierre Grenez et eu une longue conversation téléphonique avec Jacques Pensis. Pierre va assez bien malgré l'âge. Jacques a dû être hospitalisé suite à une mauvaise chute qui lui a cassé la maléole droite. À 88 ans, malgré toute sa tete, la perte de nombreux amis et collègues, et cette réduction de mobilité l'affectent beaucoup. Il ira donc pour quelque temps en maison de convalescence après l'hopital. Je peux donner sont numéro de téléphone à tous ceux qui me le demande. Je suis sur qu'un appel de vos parts lui feront fort plaisir. Il me parlait avec enthousiasme du film tourné à la fin de l'année 1984 dans le local de dessin technique avec Michel Doutreligne par la classe de scientifique A. Qui a encore ce film ? Je ne l'ai jamais vu et le verrais avec grand plaisir.

J'ai récemment fait une page de témoignage pour mon père que certains ont connu (ancien prof de français à Uccle I, voir https://paul.pettiaux.be). Je vous proposerais de rassemble de la meme manière des anecdotes sur nos anciens profs de secondaire de Catteau.

Au plaisir de vous lire et vous retrouver dès que possible autour d'un verre et en attendant par écrit ou pour une promenade autour du bois de la Cambre (c'est covid compatible) maintenant que le soleil revient,

Amitiés,

Nicolas